fbpx
Votre mise à jour Weizmann
Pour l’amour de… la science

Avant la pandémie que nous vivons actuellement, l’été était la saison de prédilection des mariages. Bien que l’année ait été difficile, avec des célébrations en personne annulées ou reportées, la vie ne s’est pas arrêtée. Parallèlement, les travaux de recherche à l’Institut Weizmann se sont poursuivis. En réponse à la pandémie, Weizmann Canada a lancé The Lab Registry.

À l’instar d’une liste de mariage, The Lab Registry fournit une liste d’articles à acheter, mais au lieu d’articles pour la maison, ceux-ci sont destinés à soutenir les laboratoires des scientifiques en herbe de Weizmann. Ces articles vont d’une plaque en or pour imager les biopsies de cancer (d’une valeur de 100 $) – pour le laboratoire du Dr Leeat Keren du département de biologie cellulaire et moléculaire, au coût mensuel des nutriments pour la croissance des cellules (d’une valeur de 2 000 $) – pour le laboratoire du Dr Moran Shalev-Benami du département de biologie chimique et structurelle.

Un peu plus d’une demi-douzaine de témoignages de scientifiques de Weizmann ont été partagés sur les coûts quotidiens nécessaires à la recherche scientifique.

Le financement des bâtiments et des mégamachines est essentiel à la science, tout comme les coûts quotidiens de la découverte qui sont peu souvent exprimés. C’est le but de The Lab Registry.

Inspirée par cette célébration de l’amour de la science, la communauté Weizmann Canada s’est réunie virtuellement pour atteindre 100 % de l’objectif de The Lab Registry.

Les donateurs canadiens Laurie et Jeff Cohen et Francie et Stuart Klein ont généreusement promis 5 000 dollars par couple en fonds de contrepartie, ce qui a permis à la communauté d’amasser collectivement 20 000 $.

Il s’agissait d’une première initiative de ce type pour notre communauté de donateurs canadiens et, compte tenu de l’incroyable réponse, elle est appelée à devenir un programme annuel.

À un moment où l’incertitude liée à la pandémie persiste, Weizmann Canada remercie tous ceux et celles qui mettent en pratique leur espoir d’un avenir meilleur en investissant généreusement pour permettre la découverte scientifique au profit de tous.

 

Articles connexes
Votre mise à jour Weizmann
Pour certains donateurs, la crise du coronavirus met en relief deux objectifs apparemment inconciliables : le financement d’une cause à laquelle ils adhèrent et le maintien du...
Votre mise à jour Weizmann, PLEINS FEUX SUR LES DONATEURS
Selon les estimations, les troubles de santé mentale se manifestent avant l’âge de 16 ans chez environ la moitié des personnes touchées. La pandémie actuelle agissant...