fbpx
Pleins feux sur les donateurs
Pleins feux sur nos bénévoles – Joanne Nemeroff

Joanne Nemeroff, présidente sortante de la Section Montréal de Weizmann Canada, évoque la croissance de la communauté montréalaise, la culture de collaboration de l’Institut Weizmann et son travail assidu en tant que membre des conseils d’administration national et international.

Depuis plus de 17 ans, elle est au cœur de la communauté montréalaise de Weizmann Canada, contribuant à entretenir un réseau de supporteurs passionnés ayant pour objectif commun la science pour l’avenir de l’humanité.

Mme Nemeroff a entendu parler pour la première fois de Weizmann Canada par Susan Stern, cheffe de la direction de Weizmann Canada. Ayant une carrière bien remplie et une vie de famille active, elle n’avait jamais eu l’occasion de travailler avec des organisations à but non lucratif, mais elle était emballée par l’idée de s’impliquer dans la communauté et de se plonger dans un domaine où elle pourrait trouver une nouvelle passion, la recherche scientifique fondamentale.

Susan Stern, cheffe de la direction de Weizmann Canada et Joanne Nemeroff, lors d’un événement en mai 2023 sur l’écosystème d’innovation de l’Institut Weizmann.

En tant que membre de la communauté, elle a rencontré et parlé avec certains des plus brillants esprits de l’Institut au fil des ans lors de leurs visites au Canada et de ses visites sur le campus de Rehovot, en Israël. Cependant, ces dernières années, et en particulier pendant la pandémie, les événements en ligne sont devenus un nouveau moyen d’entrer en contact avec la science. « La pandémie a changé l’intérêt des gens pour la science, explique-t-elle. En organisant des événements en ligne avec les scientifiques de l’Institut Weizmann, nous avons pu rejoindre beaucoup plus de monde et même collaborer avec d’autres pays. »

Son intérêt et ses connaissances scientifiques se sont accrus en même temps que sa mobilisation envers la communauté, ce qui l’a amenée à occuper des postes de direction au sein du conseil d’administration national et du conseil international de l’Institut Weizmann, et à coprésider la Vera and Chaim Weizmann Honor Society.

Répandre la lumière et l’espoir de l’Institut Weizmann

Joanne et son conjoint, Howard Nemeroff, ont soutenu plusieurs initiatives et programmes de recherche de l’Institut Weizmann, notamment la recherche sur la maladie d’Alzheimer et le programme de bourses postdoctorales de l’Institut pour l’avancement des femmes dans la science. Elle est fière de voir la croissance de ce domaine particulier, l’Institut mettant l’accent sur la diversité et l’accès des femmes aux sciences. « Nous avons déployé des efforts dans le but précis d’impliquer les femmes et de faire venir davantage de scientifiques de l’extérieur d’Israël », explique Mme Nemeroff.

Pour cette dernière, ces engagements font partie de la mission de l’Institut Weizmann, qui consiste à attirer les esprits les plus brillants et à leur donner les outils et l’environnement nécessaires pour stimuler leur curiosité. C’est avant tout la culture de collaboration qui, selon elle, démarque l’Institut des autres établissements de recherche. « À l’Institut Weizmann, un physicien, un chimiste et un informaticien peuvent collaborer et travailler ensemble, ajoute-t-elle. Une telle collaboration n’est pas si facile à mettre en place dans le monde réel, mais elle est omniprésente à l’Institut. »

Ce sont ces particularités que Mme Nemeroff mentionne toujours lorsqu’elle parle de l’Institut Weizmann à quelqu’un de nouveau, et qui ont joué un rôle crucial dans le succès de la Section Montréal et l’ont aidée à atteindre le nombre de treize bénévoles qu’elle compte aujourd’hui. N’ayant reçu aucune éducation scientifique formelle, elle trouve que les scientifiques qu’elle a entendus peuvent rendre des sujets compliqués accessibles à tous. « Les scientifiques de l’Institut Weizmann s’expriment dans un langage prometteur que tout le monde peut comprendre et soutenir, déclare-t-elle. Lorsque vous voyez comment leurs recherches vont aider le monde, vous avez envie de participer. »

Bien que son mandat à la tête de la Section Montréal ait pris fin, elle se réjouit de continuer à avoir un impact en tant que membre du conseil national de Weizmann Canada et du conseil international de l’Institut. Elle restera également membre de la Section et se réjouit de voir son amie Danielle Bitton agir à titre de nouvelle présidente.

Joanne et Howard Nemeroff lors de l’inauguration de leurs noms sur le Mur des donateurs à la Place internationale de l’Institut Weizmann des sciences pendant la 71e assemblée générale annuelle du conseil d’administration international en 2019.
Articles connexes
Pleins feux sur les donateurs
Le Dr Arthur Slutsky, nouveau président du conseil d’administration national de Weizmann Canada, parle de son soutien à l’Institut Weizmann, de l’importance de la recherche fondamentale et de l’impact qu’il espère avoir dans son nouveau rôle.
Pleins feux sur les donateurs
À titre de membre du conseil d’administration national de Weizmann Canada et du conseil d’administration international de l’Institut Weizmann des Sciences, Stan Magidson revient sur la création de la section bénévole de Calgary, sur les raisons pour lesquelles lui et sa femme Ellen soutiennent la recherche fondamentale et sur la manière dont ce soutien est devenu une affaire de famille.
Pleins feux sur les donateurs
Donateur mensuel et bénévole de la Section Toronto de Weizmann Canada, Marc Diamant évoque sa connexion instantanée avec l’Institut Weizmann et sa passion pour la protection de l’environnement pour les générations futures.